Par Issy

03 décembre 2016

Vagabonde version robe

_MG_8504webChose promise, chose due! Voici la Vagabonde (patron Eglantine et Zoé) en version robe! Aussi simpe à réaliser que la blouse. C'est un super projet pour débutantes: un projet sans difficulté technique et avec un résultat rapide. Cette fois je n'ai même pas mis de biais à l'encolure.

_MG_8483webLe tissu vient également du stand Fleur de tissu. Il m'a fait penser aux broderies des costumes traditionnels bretons.

_MG_8490webAfficher l'image d'origine

_MG_8491webLe tissu m'a réservé une petite frayeur: par je ne sais quel phénomène paranormal et alors que je lave tous mes vêtements à 30° (excepté la laine et la soie) la robe a raccourci. C'était comme si toutes les fibres du tissu s'étaient resserrées...puis à la lessive suivante, tout est rentré dans l'ordre et depuis la robe ne bouge pas! Je ne me l'explique toujours pas.

_MG_8506WEBRobe Vagabonde taille 36: 1,10 m de tissu

Posté par Clarence and Co à 08:53 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :


25 novembre 2016

Vagabonde version blouse

_MG_8424webC'est lors d'un salon l'aiguille en fête que j'ai découvert la marque Eglantine et Zoé. A ce moment-là la créatrice débutait et je l'ai trouvée très sympatique. J'ai alors craqué pour ce patron de blouse Vagabonde. Comme elle a des pinces devant et dans le dos et qu'elle est un peu décolletée je la trouve plus féminine que la blouse Marthe. Seul bémol: les manches sont un peu larges à mon goût.

Depuis, la marque a développé de nouveaux modèles qui, comme la blouse Vagabonde, ont l'avantage de proposer deux versions. Je vous présenterai la version robe prochainement. C'est à la fois économique car ainsi on a deux patrons pour le prix d'un et en plus on peut partager avec sa mère qui ne porte que des robes ou sa belle soeur qui préfère la blouse!

J'ai trouvé le tissu lors du même salon sur le stand Fleur de tissu qui vendait des coupons. D'ailleurs il m'en reste encore un morceau, il va falloir que je trouve quoi faire avec...

_MG_8427webJ'ai opté pour un biais de satin noir qui rappelait les motifs imprimés.

_MG_8430web

_MG_8418webBlouse Vagabonde taille 36: 1,10 m de tissu et 85 cm de biais.

Posté par Clarence and Co à 20:50 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

17 novembre 2016

Aime comme Mistinguette version robe

_MG_0723Je ne porte toujours pas de pantalon donc quand Marie m’a proposé le patron de Aime comme Mistinguette je me suis dans un premier temps dit que seule ma fille se ferait la blouse. En effet, j’ai du mal à porter ce genre de vêtements en jupe (ou alors je n’ai peut être pas encore trouvé la bonne jupe…).

Finalement j’ai eu l’idée de combiner ce modèle avec le bas de la robe trapèze du livre de Carmen que j’ai encore porté tout l’été. Je n’ai eu aucun mal à prolonger la blouse.

Trouver le bon tissu n'a pas été une mince affaire . Il fallait une matière fluide mais avec de la tenue, une crèpe donc, mais pas facile de trouver mon bonheur à Lannion ! C’est finalement chez Self tissus que j’ai trouvé cet imprimé aux motifs plume. Il existait en plusieurs coloris que je trouvais un peu ternes sur moi. Le vert était celui qui m’allait le mieux mais je n’étais pas tout à fait convaincue pour autant.

Comme mon tissu n’était pas joli au verso, il fallait le doubler. J’ai donc fait deux essais pour les volants des épaules :

- J’ai dabord cousu deux pièces de volants envers contre envers pour les lier par un roulotté réalisé à la surjeteuse. Mes garçons ont été unanimes, la robe faisait « pas finie ».

- J’ai finalement pris le parti de les doubler, ce qui leur donne plus de tenue.

_MG_0726J'ai utilisé le point roulotté de ma surjeteuse pour ourler les manches.

_MG_0731

_MG_0740J'aime déja cette robe même si en achetant le tissu je n'étais pas certaine d'aimer la couleur. J’ai déjà hâte de la porter au CSF !

Blouse Mistinguette version robe taille : 1,60 m de tissu.

Posté par Clarence and Co à 11:30 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

16 novembre 2016

Top 10 de ce que j'ai aimé à Lisbonne et dans sa région!

Comme vous l’avez sans doute compris en lisant mes deux articles précédents, j’ai fait un petit séjour au Portugal aux vacances de La Toussaint. Moi et mon photographe (le jeune!) avons visité Lisbonne puis Peniche et Cohimbra.

Plutôt que de vous proposer un tour d’horizon général des incontournables (Tram 28, quartier de l’Alfama ...) je vous propose un condensé de tout ce que j’ai préféré.

Dans le désordre, voici une photo du Castelo de S. Jorge, une forteresse que je vous conseille vivement de visiter à la nuit tombée. Depuis ce point situé en hauteur, on peut admirer toute la ville qui est magnifique de nuit. L'éclairage donne un charme mystérieux à ce lieu chargé d'histoire. 

IMG_0508Le Chapitô est un restaurant un peu particulier. Placé sous le signe des arts du cirque, on peut y voir des spectacles mais surtout, il dispose d'une vue imprenable sur la ville. Attention cependant, toutes les tables ne permettent pas d'en profiter. Pensez à réserver près des fenêtres (nous avions demandé à la réceptionniste de l'hotel de le faire pour nous). En plus on y mange divinement bien et les prix sont très raisonnables!

IMG_0526L’initiative de Garbags nous a beaucoup séduits. Il s’agit d’une boutique qui récupère les déchets des habitants du quartier pour les valoriser en les transformant en des tas de produits originaux. En effet, on nous a expliqué que le tri sélectif et le recyclage ne sont pas très développés au Portugal. Les habitants qui contribuent à ce projet sont récompensés par des cadeaux de la boutique. Pour ma part j’ai acheté un étui protège carnet en sac à café 100% recyclé pour maman qui pourra y noter sa liste pour le CSF !

IMG_0477L'avantage du Mercado Ribeira Nova c'est qu'il met tout le monde d'accord: entre cuisine locale ou burger en passant par les woks, impossible de ne pas trouver son bonheur! En plus à l'étage il y a un petit endroit pour faire une sieste au calme après un bon repas!

IMG_0055Ok la boutique est un repère de touristes mais vous passerez vraiment à côté de quelque chose dans votre vie si vous ne gouttez pas les Pastéis de Belém qui sont tout simplement les meilleurs que j'ai jamais mangés! La très grande boutique (des centaines de places assises à l'intérieur) sent bon le caramel! On va essayer d'en faire à la maison avec le Thermomix mais je ne sais pas si on atteindra ce niveau de perfection... Il ne faut pas hésiter à se balader dans Belèm car si on s'éloigne un peu des sentiers bâttus, c'est un quartier calme et coquet.

IMG_0282La Tour de Bélèm aussi est un monument très touristique mais elle vaut le détour. Comme j'avais lu plusieurs articles de blogs qui disaient que rentrer à l'intérieur de vallait pas la peine, nous l'avons admirée depuis dehors. Je trouve que le ciel gris lui donnait un certain charme.

IMG_0141Dans un tout autre genre, le Parque das Naçoes est un quartier très moderne construit pour l'Expo'98. Il fait bon s'y promener entre architecture futuriste et vue sur mer.

IMG_0440A Peniche (ville côtière à 1h30 de Lisbonne environ), le Fort m'a beaucoup émue car c'est là qu'étaient enfermés les opposants à la dictature -pas si ancienne- de Salazar. On peut imaginer leurs dures conditions de vie. Paradoxalement, au moindre rayon de soleil sa couleur jaune est éclattante. Je ne sais pas si le fort avait déjà cette couleur à l'époque. Peniche est une petite ville assez curieuse car c'est à la fois un petit village de pêcheurs à l'ancienne et un spot de surfeurs super hypes du monde entier.

IMG_0604L'université de la ville de Cohimbra est un lieu chargé d'histoire dont une partie se visite. La bibliothèque est impresionnante mais il est impossible d'y prendre des photos...

IMG_0692Enfin le rooftop de notre hotel, l'hotel Oslo, était juste dément! Par ailleurs c'est le plus bel hotel où nous avons séjourné. Tout était parfait, la déco, les petits déjeuner...

IMG_0739De manière générale, j'ai beaucoup apprécié mon séjour car au Portugal:

- On mange très bien et pour pas très cher. Dans les restautrants les produits sont frais et j'ai l'impression que c'est l'un des rares pays d'Europe où dans les hotels le beurre est salé (pour moi c'est le seul beurre digne de ce nom!). Il faut dire que j'avais été traumatisée par la nourriture lors de mon précédent voyage à Amterdam -où même la salade de concombre était sucrée- donc nous avons pris notre revanche! Deux choses à savoir: il n'y a pas de carafes d'eau dans les restaurants il faut forcément acheter de l'eau en bouteille mais les prix ne sont pas excessifs (pas comme à Bruxelles où nous avons déjà payé une bouteille d'eau 7 euros dans un restaurant pourtant accessible). Par ailleurs, il est très probable qu'on vous apporte de petites choses à grignotter avant votre plat. la plupart du temps ce n'est pas offert; il ne faut donc pas hésiter à refuser.

- Pas mal de gens parlent français dans la capitale et les menus sont souvent traduits ce qui est assez pratique. Au moment de manger, le dépaysement passe au second rang!

- Il fait beau même à la Toussaint! Jusqu'à 28 degrés certains jours même si on a eu une jounée de pluie!

- Tout peut se faire à pieds, si on aime marcher.

- J'ai vu pas mal de magasins de laine mais pas grand chose pour la couture. C'est bien aussi de faire une pause!

Seuls petits bémols:

- Je ne le savais pas mais Lisbonne est une ville avec de forts dénivelés, ça monte et ça descend sans arrêt ce qui peut être assez fatigant voir très contraigant pour les personnes à mobilité réduite, avec pousette ou en cas de problème de santé. Il vaut mieux le savoir avant!

- Le musée de la Mode, fermé pour travaux, ne l'avait pas indiqué sur son site internet. Grosse déception.

- Beaucoup de bâtiments anciens sont en ruine faute de moyens pour les rénover. C'est dommage car c'est un patrimoine culturel magnifique! Le côté positif, c'est qu'à l'inverse de certaines villes-musée comme Venise qui sont désertées par les habitants et envahies par le tourisme de masse, Lisbonne reste une ville authentique. On peut encore croiser des grand-mères en blouse à carreaux en plein centre ville!

Bilan global très positif

J'espère que je vous ai donné des idées!

Posté par Clarence and Co à 14:10 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 novembre 2016

Aime comme Maddy

IMG_0274 web

IMG_0178 webJe vous présente Aime comme Maddy qui m'a accompagnée lors de mon séjour à Lisbonne. Il s'agit d'un petit haut qui peut à la fois faire sportswear si on le porte en jean basket ou plus habillé rentré dans une jupe par exemple comme Petits bonheurs dans mon atelier (sachant que le patron propose aussi une jupe crayon).

J'ai choisi une maille toute douce et souple de chez Self tissus. Je pense que pour coudre cette matière il faut obligatoirement une surjeteuse.

IMG_0247 webJ'adore les cols V en général et celui-là en particulier car je ne pensais pas être techniquement capable d'obtenir un tel résultat. Comme d'habitude Marie démocratise la couture et rend accessible à n'importe qui ce col qui se réalise en un tour de main. Le seul détail dont je sois insatisfaite, c'est la surpicûre qui n'est pas aussi parfaite que je l'aurais souhaité au niveau de l'angle devant. Comme le tissu était chiné et très souple, j'avais du mal à me rendre compte quand "tourner" si bien que ma surpiqûre n'est pas parfaitement parallèrele. En temps normal je l'aurais défaite pour le refaire cependant, mon père qui bricole beaucoup m'a enseigné que parfois, "Le mieux est l'ennemi du bien", c'est à dire qu'en voulant perfectionner quelque chose qui n'est pas complètement ratée sans être pour autant optimale, on fait pire! Ici en l'occurence ma maille aurait été trop fine pour que je découse / recouse la surpiqûre sans laisser de trace donc j'ai abandonné.

IMG_0261 webVoici un détail de l'épaule. C'est cette forme particulière qui donne ce tombé au vêtement.

IMG_0269 webLa manche est faite pour être un peu serrée mais la mienne l'est un peu trop. C'est sans doute dû à l'elasticité du tissu choisi. N'ayant pas de matière similaire pour réaliser une toile je n'avais pas pû m'en rendre compte. C'est à l'aide de ma Désiré Babylock que j'ai réalise le point de recouvrement pour l'ourlet des manches et du bas. Cela dit j'adore cette coupe!

IMG_0256 webUn bisou à l'un des navigateurs du Padrão dos Descobrimentos (« Monument aux Découvertes ») à Belèm avant de partir en mer ...

IMG_0226 web... je hisse la grande voile!

IMG_0173 web

IMG_0176 webAime comme Maddy taille S: 1,30 de tissu jersey ou maille de préférence souple.

Posté par Clarence and Co à 22:41 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,


08 novembre 2016

On a testé le cours de couture Makerist !

photo makeristDans la famille Par Issy, je suis la belle-fille !

Il y a quelques semaines, le site Makerist nous a contactées pour tester le cours intitulé « Cours de perfectionnement : devenez des pros de la couture ».

Piquée par le virus de la couture très contagieux dans la famille Par Issy, j’ai déjà réalisé quelques vêtements par moi-même en suivant les instructions des patrons (article Par Issy et Par là). Cependant je ne maîtrise pas encore certains points techniques. C’est précisément à des couturières comme moi que s’adressent ces vidéos, comme l’indique très bien le descriptif : « Vous avez déjà réalisé des projets en couture et vous en êtes fière, mais vous voulez en apprendre davantage et vous perfectionner ? Avec ce cours vous allez élargir vos connaissances et compétences et vous serez parés pour pouvoir relever le défi de projets couture plus difficiles. Cette vidéo vous montre pas à pas de nombreuses techniques et astuces pour vous perfectionner et approfondir votre maîtrise de la machine à coudre ». En gros il faut déjà avoir un peu touché à une machine à coudre pour comprendre le vocabulaire et les techniques utilisés (il faut savoir ce qu’est un pied de biche par exemple), mais ce cours ne s’adresse pas à des couturières confirmées.

Tout d’abord j’ai trouvé ces vidéos très agréables à regarder. Le ton est calme et posé. Les cours sont bien préparés. Un échantillon du résultat final est présenté d’emblée et les morceaux de tissu qui vont servir à la démonstration ont été pré-découpés. Cela rend les vidéos efficaces et ne casse pas le rythme de l’apprentissage.

Le cours est très construit : d’abord, deux vidéos d’introduction présentent le matériel puis ce sont des « leçons » d’une dizaine de minutes liées les unes aux autres et qui permettent d’étoffer ses compétences au fur et à mesure. Le fait que chaque vidéo ne porte que sur un point précis et ait un titre explicite permet ensuite de retrouver facilement et de regarder à nouveau celle dont on a besoin le jour où on l’on rencontre une difficulté sur un ouvrage.

Chaque point est très bien expliqué. Voici un aperçu des techniques évoquées :

  • Comment coudre diverses coutures (droite, plate, rabattue, anglaise)
  • Comment faire des fronces avec ou sans élastique
  • Comment surfiler avec une machine à coudre classique
  • Comment coudre les arrondis
  • Comment doubler et renforcer ses ouvrages
  • Comment fixer des bordures, donner plus de solidité à vos ouvrages et ganser les bords avec soin (comment réaliser des biais)
  • Comment faire des pinces et coudre des ourlets

Ces cours ont répondu à des questions que je me posais comme « A quelle distance de la couture dois-je faire ma surpiqûre ? ». Il m’a aidé à corriger certaines mauvaises habitudes que j’aurais pu prendre et m’a enseigné des techniques qui facilitent la vie.

Les deux seuls défauts que je reprocherais à ces cours sont d’une part qu’ils ne montrent pas ce que donnent ces techniques appliquées à un ouvrage concret (par exemple une couture rabattue sur un vrai pantalon). D’autre part, si on peut rédiger une appréciation sur le cours, il n’est néanmoins pas possible de poser des questions.

Cependant, de manière globale j’ai vraiment apprécié ce cours qui m’a beaucoup apportée! Je le conseille vivement aux couturières débutantes mais motivées comme moi ! De manière générale, les cours en ligne sont tellement moins contraignants (et onéreux !) que des cours hebdomadaires en club et ils permettent d’avancer à son propre rythme.

Makerist propose un autre cours sur la surjeteuse. Vous trouverez un article à ce sujet sur le blog « Le fil à coudre d’Anna ». Par ailleurs il y en a plusieurs sur le tricot et le crochet. Enfin, avec le code promo procouturex14t vous pouvez bénéficier de -30% sur le site Makerist pour offrir un cadeau de Noël ou tout simplement vous faire plaisir!

Posté par Clarence and Co à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 novembre 2016

Top Tilda

IMG_0416Je profite des températures estivales du Portugal pour vous présenter mon top Tilda de La maison Victor (mars-avril 2015)!

Contrairement à d'habitude je n'ai pas réalisé de toile car je n'avais pas de tissu similaire pour m'entraîner. Or la matière est importante pour se rendre compte de ce que donnerait ce haut.

Ce fut donc la surprise quand je l'ai essayé pour la première fois. Sur le coup je n'étais pas emballée. En effe j'étais perturbée par l'absence de pinces au niveau de la poitrine. Je le trouvais un peu court par rapport à ce que j'ai l'habitude de porter. Au contraire les manches sont plus longues qu'un T-shirt classique. Pour finir, j'ai rencontré un problème technique au niveau de l'encolure dos.

IMG_0406(1)J'aime beaucoup ce genre de fermeture (bien qu'elle ne soit pas indispensable puisque la matière est extensible) et surtout je suis tombée sous le charme de ce petit bouton de la même couleur que mon tissu perdu tout seul dans un bocal de la réserve de maman. So "art déco"! Problème: j'ignore pourquoi mais mon ouverture baillait énormément. Je l'ai donc refermée davantage.

IMG_0395

IMG_0327

IMG_0387Finalement, une fois accessoirisé avec le collier que m'a offert ma cousine ce petit haut me plaît! Il est parfait pour la mi-saison.

Je suis surtout fan de ce tissu gauffré acheté un jour d'août caniculaire chez Brin de cousette dont le salon de thé a sauvé mon petit frère de la déshydratation!

IMG_0390Les photos ont été prises au Parque das Naçoes à Lisbonne, un quartier à l'architecture moderne bâti pour l'expo'98 où il fait bon se promener. J'espère trouver le temps dans les semaines à venir de vous rédiger un article sur mon voyage au Portugal...

IMG_0425Top Tilda taille 34: 70 cm de tissu jersey + 1 bouton

Posté par Clarence and Co à 20:44 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

01 novembre 2016

Ateliers Atesane au salon Création et savoir-faire

Un bref message pour partager avec vous la dernière actualité d'Artésane. Il s'agit d'ateliers divers et variés organisés gratuitement lors du prochain csf. Pour y assister, il faut participer à un tirage au sort sur le site d'Artesane.

Bonne chance à toutes et à tous!

Posté par Clarence and Co à 08:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

29 octobre 2016

Aime comme miroir col V devant n°2 + débardeur Aime comme Miss

_MG_9769

_MG_9773

_MG_9783Chose promise chose due, voici mon deuxième chemisier Aime comme miroir col V devant.

Pas grand chose de nouveau par rapport au n°1 si ce n'est que j'ai légèrement élargi les manches pour plus de confort.

Comme pour mon premier chemisier, j'ai ajouté quelques cm en bas de manière à pouvoir le rentrer dans le pantalon sans qu'il ne sorte à tout bout de champ. Porté tel quel c'est moche mais c'est pour vous faire une idée.

_MG_9785S'agissant d'une soie blanche immaculée et très fine (trouvée chez Bennytex), il a fallu touver une solution au problème de transparence. C'est là que j'ai réalisé qu'il y a blanc et blanc. En effet, tous les blancs ne se ressemblent pas et aucun des débardeurs que je possédais ne convenant, pas même celui que j'avais fait pour ma blouse Billie (voir article Par Issy) et pourtant il est plus blanc que blanc! Heureusement, comme ils sont plutôt généreux sur le métrage chez Bennytex, il me restait assez de soie pour un Aime comme Miss (rallongé lui aussi)!

_MG_9786

_MG_9788Je suis toujours aussi fan de la finition au point "roulotté" de ma surjeteuse recouvreuse...!

_MG_9792Chemisier Aime comme Miroir taille S: 1,15m de tissu et 7 boutons (car je l'ai un peu rallongé).

Posté par Clarence and Co à 15:00 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

22 octobre 2016

Aime comme miroir col V devant

_MG_9819

_MG_9825Voici mon deuxième Aime comme miroir. Il s'agit du chemisier Aime comme Marie que l'on peut réaliser au choix avec le col V devant ou dans le dos.

Pour voir ma première version col V dans le dos c'est Par Issy. Cette fois il s'agit de la version col V devant. Je préfère cette forme. Elle correspond d'avantage à ce que j'ai l'habitude de porter. Je trouve que c'est un bon classique.

En l'occurence j'ai craqué pour cette salopette du commerce au printemps dernier or j'avais du mal à trouver avec quoi la porter. Il fallait éviter le côté D&Co, le style "Petite maison dans la prairie"... En plus la plupart de mes hauts étaient trop courts et finissaient toujours par sortir au moindre mouvement. Mon chemisier Aime comme miroir résoud tous ces problèmes car je l'ai rallongé de quelques centimètres et son style passe partout me convient parfaitement.

S'agissant d'un tissu assez fin (acheté aux tissus Reine) j'ai fait des coutures rabattues au niveau des emmanchures de manière à pouvoir bouger les bras sans risque de craquer mon vêtement.

_MG_9827Pour maintenir ma parementure bien en place je l'ai cousue au chemisier grâce à des point invisibles.

Les boutons ont comme d'habitude été trouvés dans la carverne d'Ali Baba de maman,. Il s'agit de boutons en verre comme on n'en fait plus.

Voilà ce que ça donne sans la salopette!

Le week-end prochain je vous présenterai un deuxième "exemplaire" de ce même chemisier.

_MG_9829Chemisier Aime comme Miroir taille S: 1,15m de tissu et 7 boutons (car je l'ai un peu rallongé).

Posté par Clarence and Co à 09:00 - - Commentaires [19] - Permalien [#]
Tags :