04 mai 2017

Deuxième slim de grossesse Gamla Stan + T-shirt Nettie

_MG_9977Comme souvent avec les patrons qui me plaisent j'ai récidivé. Voici mon deuxième slim de grossesse Gamla Stan du livre "Ma garde-robe de grossesse" d'Anne Legrand (pour lire l'article sur ma première version c'est Par Issy).

Je l'ai cousu d'autant plus rapidement que j'avais déjà le tissu dans mes tiroirs. En effet, celles et ceux qui suivent le blog depuis longtemps auront peut être reconnu le tissu de mon pantalon Maurice de République du chiffon! Tombée sous le charme de cet imprimé fleuri j'en avais acheté beaucoup trop à l'époque.Comme il ne contient pas beaucoup d'élasthanne j'ai renforcé l'entrejambe d'une couture de renfort.

D'autre part le tissu de la ceinture est une chute de ma robe Clarisse de cet hiver.

_MG_9964

_MG_9967La ceinture est parfaitement adaptée à mon étrange morphologie de kinder surprise! Je trouve toujours aussi confortable de pouvoir régler l'élastique grâce à ses boutonnières.

_MG_9968En haut je porte la version T-shirt de la robe Nettie, patron offert par Makerist dont j'adore la forme. Mon tissu est une chute de jersey déniché au Gentleman du coupon il y a des années. J'avais réalisé deux polos avec (un pour mon père et un pour mon amoureux) mais la matière étant particulièrement fragile ils se sont abîmés assez vite (en plus d'être un enfer à coudre!!!). Comme il m'en restait encore un morceau et que de toute façon je savais que j'allais porter ce vêtement seulement en fin de grossesse je l'ai utilisé quand-même. Cela dit il m'a encore donné du fil à retordre, surtout au moment de finir les ourlets à la recouvreuse!

_MG_9971

_MG_9975Slim de grossesse Gamla Stan taille 36: 1,40m de tissu strech, 26 cm de jersey pour la ceinture et 50cm d'élastique à boutonnières de 2 cm de large.

T-shirt Nettie taille 6: 80 cm de jersey environ.

Posté par Clarence And Co à 16:54 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,


21 janvier 2017

Robe Nettie

_MG_9614Pas facile de coudre aussi vite que mon ventre s'arrondit! Entre la recherche des modèles / tissus adaptés, le décalquage et la réalisation... c'est une vraie course contre la montre! Plus je mets de temps à coudre un vêtement, moins je le porterai car il ne me reste que quelques mois donc j'ai mis les bouchées doubles!

La robe Nettie est tombée à point nommé car le patron m'a été offert par la marque Makerist, un site dont on vous a déjà parlé quand on a testé les cours en ligne (article sur les cours de couture par Issy). Le modèle correspond à ce que j'aime porter. Pas question de renoncer à son style pendant la grossesse, d'autant que les deux sont compatibles!

_MG_9612Habituellement je ne suis pas fan des patrons PDF avec séances de collage de feuilles et galère au moment du rangement dans la pochette après décalquage...cependant cette robe ne comporte que 3 pièces à décalquer (devant / dos et manche) et les marges de coutures sont incluses ce qui fait gagner du temps.

Le choix du tissu y a été pour beaucoup dans la réussite de ce projet. Il s'agit d'un jersey que j'avais initialement acheté pour faire un T-shirt à mon homme. Je l'avais trouvé cet été lors de notre virée à Miltiss à Lesneven (une vraie caverne d'Ali Baba où je l'espère nous aurons l'occasion de retourner...). Or il contenait beaucoup d'élasthanne, trop pour le projet que je lui destinais mais assez pour ma Nettie que j'allais déformer au niveau du ventre!!! Comme je n'avais pas de tissu à prototype similaire, je me suis lancée sans faire de toile.

Pour ce qui est de la taille, je ne savais pas laquelle choisir car le patron va de la taille 2 à la taille 18 sans donner d'équivalences avec les tailles françaises. J'ai bien essayé de prendre mes mensurations mais je ne suis pas douée pour cela et je n'ai pas réussi à me trouver dans le tableau. Après avoir fureté sur différents blogs, j'en ai déduit que ma taille 36 devait correspondre à la taille 6. Au final ce fut un bon choix mais je dois dire merci à mon tissu. Avec moins d'élasthanne il m'aurait peut être fallu la taille au dessus.

_MG_9616Les explications m'ont donné une astuce que je vais appliquer à d'autres futurs projets à savoir faire les ourlets à la recouvreuse avant de refermer la manche. Cela évite les petites sorties de route en zig-zag au moment du passage de l'épaisseur de la couture, surtout pour les manches serrées.

_MG_9618Je me suis simplifiée la vie au maximum en cousant un simple ourlet à la recouvreuse au niveau de l'encolure.

Le modèle propose différents décolletés devant et / ou dans le dos. Comme il fait assez froid sur mon lieu de travail, j'ai opté pour la solution la plus chaude mais je compte bien tester les autres versions notamment pour me faire de petits hauts basiques (ceux dont on a toujours besoin pour mettre avec une jupe en wax  par exemple...).

_MG_9621Conclusion: j'adore ma robe! Elle est ultra confortable!

Robe Nettie taille 6 (36?) sans biais pour le col = 1 m de tissu jersey en 1,50 m .

Posté par Clarence And Co à 09:00 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
Tags : , ,

08 novembre 2016

On a testé le cours de couture Makerist !

photo makeristDans la famille Par Issy, je suis la belle-fille !

Il y a quelques semaines, le site Makerist nous a contactées pour tester le cours intitulé « Cours de perfectionnement : devenez des pros de la couture ».

Piquée par le virus de la couture très contagieux dans la famille Par Issy, j’ai déjà réalisé quelques vêtements par moi-même en suivant les instructions des patrons (article Par Issy et Par là). Cependant je ne maîtrise pas encore certains points techniques. C’est précisément à des couturières comme moi que s’adressent ces vidéos, comme l’indique très bien le descriptif : « Vous avez déjà réalisé des projets en couture et vous en êtes fière, mais vous voulez en apprendre davantage et vous perfectionner ? Avec ce cours vous allez élargir vos connaissances et compétences et vous serez parés pour pouvoir relever le défi de projets couture plus difficiles. Cette vidéo vous montre pas à pas de nombreuses techniques et astuces pour vous perfectionner et approfondir votre maîtrise de la machine à coudre ». En gros il faut déjà avoir un peu touché à une machine à coudre pour comprendre le vocabulaire et les techniques utilisés (il faut savoir ce qu’est un pied de biche par exemple), mais ce cours ne s’adresse pas à des couturières confirmées.

Tout d’abord j’ai trouvé ces vidéos très agréables à regarder. Le ton est calme et posé. Les cours sont bien préparés. Un échantillon du résultat final est présenté d’emblée et les morceaux de tissu qui vont servir à la démonstration ont été pré-découpés. Cela rend les vidéos efficaces et ne casse pas le rythme de l’apprentissage.

Le cours est très construit : d’abord, deux vidéos d’introduction présentent le matériel puis ce sont des « leçons » d’une dizaine de minutes liées les unes aux autres et qui permettent d’étoffer ses compétences au fur et à mesure. Le fait que chaque vidéo ne porte que sur un point précis et ait un titre explicite permet ensuite de retrouver facilement et de regarder à nouveau celle dont on a besoin le jour où on l’on rencontre une difficulté sur un ouvrage.

Chaque point est très bien expliqué. Voici un aperçu des techniques évoquées :

  • Comment coudre diverses coutures (droite, plate, rabattue, anglaise)
  • Comment faire des fronces avec ou sans élastique
  • Comment surfiler avec une machine à coudre classique
  • Comment coudre les arrondis
  • Comment doubler et renforcer ses ouvrages
  • Comment fixer des bordures, donner plus de solidité à vos ouvrages et ganser les bords avec soin (comment réaliser des biais)
  • Comment faire des pinces et coudre des ourlets

Ces cours ont répondu à des questions que je me posais comme « A quelle distance de la couture dois-je faire ma surpiqûre ? ». Il m’a aidé à corriger certaines mauvaises habitudes que j’aurais pu prendre et m’a enseigné des techniques qui facilitent la vie.

Les deux seuls défauts que je reprocherais à ces cours sont d’une part qu’ils ne montrent pas ce que donnent ces techniques appliquées à un ouvrage concret (par exemple une couture rabattue sur un vrai pantalon). D’autre part, si on peut rédiger une appréciation sur le cours, il n’est néanmoins pas possible de poser des questions.

Cependant, de manière globale j’ai vraiment apprécié ce cours qui m’a beaucoup apportée! Je le conseille vivement aux couturières débutantes mais motivées comme moi ! De manière générale, les cours en ligne sont tellement moins contraignants (et onéreux !) que des cours hebdomadaires en club et ils permettent d’avancer à son propre rythme.

Makerist propose un autre cours sur la surjeteuse. Vous trouverez un article à ce sujet sur le blog « Le fil à coudre d’Anna ». Par ailleurs il y en a plusieurs sur le tricot et le crochet. Enfin, avec le code promo procouturex14t vous pouvez bénéficier de -30% sur le site Makerist pour offrir un cadeau de Noël ou tout simplement vous faire plaisir!

Posté par Clarence And Co à 22:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :