01 novembre 2016

Ateliers Atesane au salon Création et savoir-faire

Un bref message pour partager avec vous la dernière actualité d'Artésane. Il s'agit d'ateliers divers et variés organisés gratuitement lors du prochain csf. Pour y assister, il faut participer à un tirage au sort sur le site d'Artesane.

Bonne chance à toutes et à tous!

Posté par Clarence And Co à 08:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :


04 août 2016

Du nouveau du côté de chez Artesane

Cette semaine la joyeuse équipe d'Artesane a publié un article sur notre amie blogueuse Virginie, plus connue sous le nom de Joviana! Elle fait partie des belles rencontres que nous avons faites grâce au blog. Notre relation a d'abord été d'ordre virtuelle avant de se tranformer en café / blabla / couture puisque nous habitons la même belle région.

                                                           Joviana, rencontre avec Virginie

Cet article a été l'occasion de faire un petit tour sur le site d'Artesane qui a été entièrement relooké! Nous avions rencontré Anne Sarah et Marie Gabrielle au dernier CSF au début de leur aventure. Quel beau chemin parcouru depuis! On adore les sérigraphies et autres dessins qui sortent régulièrent sur instagram!

Le site comporte aujourd'hui trois rubriques:

- Les cours vidéo (Top! On vous en a déjà parlé dans l'article "Coup de coeur")

- Le journal (un blog varié et régulièrement actualisé )

- La communauté (un espace d'échange où on peut poser des questions autour de 3 thèmes: la couture / la broderie / l'art de la laine)

Il y a quelque temps, lors de notre article sur la surjeteuse-recouvreuse Babylock nous vous avons parlé du cours d'Artesane "Merveilleuse surjeteuse". Nous l'avons testé entre temps et nous avons été ravies! Ce cours est vraiment complet. Dans un premier temps il explique toutes les possibilités qu'offre la surjeteuse ainsi que les réglages de la machine. Nous n'étions pas très concernées par cette partie car notre Babylock se règle automatiquement. En revanche la deuxième partie s'est révélée être pour nous une mine d'or car nous y avons appris tout un tas d'astuces très utiles au quotidien! (comment découdre un surjet 4 fils, comment négocier un angle ...).

Pour celles qui hésitent à s'acheter une surjeteuse, cette démonstration peut faire office d'initiation.

Quant à nous, notre prochain défi sera (PEUT ETRE dans un futur hypothétique) le crochet!

Posté par Clarence And Co à 16:33 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

03 juillet 2016

Surjeteuse-recouvreuse baby-lock

_MG_8590webChose promise (dans mon article de novembre...) chose due, je vous présente le cadeau que mon chéri m'a offert pour mon anniversaire: "La babylock désire"!

Celle-ci porte bien son nom puisque cela faisait un moment que j'enviais la surjeteuse de maman, le modèle "Imaginé". La "Désire" est quant à elle une surjeteuse-recouvreuse. Pour celles et ceux qui ne connaissent pas cet engin, je vous propose une petite présentation.

Qu'est-ce qu'une surjeteuse-recouvreuse?

Une surjeteuse-recouvreuse ne remplace pas une machine à coudre. Celle-ci reste nécéssaire pour les coutures simples, surpiqûres, boutonnières, ourlets invisibles...

Une surjeteuse nécessite jusqu'à quatre bobines ou cônes. Elle permet de piquer et surfiler un ou deux tissus en une seule opération. Les finitions sont quasi professionnelles d'autant qu'un couteau intégré dans la machine coupe les surplus de tissus.

Les coutures ont la particularité d'être élastiques (très pratique pour coudre du jersey!).

_MG_8604webEn retirant une bobine vous pouvez vous contenter de surfiler un tissu. Ici vous avez deux exemples (j'ai fait varier la largeur du point).

_MG_8609webLe point roulotté quant à lui permet d'ourler des tissus très fins (soie, voile...). Il est idéal pour finir des volants comme ceux de ma jupe "Dressing chic".

Sur un jersey, vous pouvez obtenir un effet assez amusant en "feuille de laitue" en détendant le tissu à la main une fois le point effectué. J'ai déjà vu des pyjamas, des sous-vêtements ou des vêtements d'enfant qui utilisaient cette technique.

_MG_8606web

Une surjeteuse-recouvreuse permet principalement de réaliser des ourlets de T-shirt (bien entendu il faut escamoter le couteau). Ces ourlets sont constitués de 2 coutures parallèles et restent élastiques.

Voici un échantillon où vous pouvez voir ce que ça donne dessus et dessous.

_MG_8602webL'envers du point de recouvrement utilisé sur une seule couche de tissu peut aussi servir de point décoratif comme ici le petit triangle au niveau de l'encollure du sweat. Il est possible de varier le nombre de fils jusqu'à 5 (nombre maximal de bobines).

_MG_9001Par ailleurs mon modèle peut compléter le surjet 4 fil évoqué en premier par un point de chaînette parallèle très utile pour renforcer des jambes de pantalon pour des vestes. 

_MG_8593webLe point de chaînette peut aussi se réaliser seul et servir de point décoratif. C’est pour cette finition que j’ai optée autour des manches du T-shirt marinière à rayures orange que j’ai fait pour mon frère dernièrement.

_MG_8873

La surjeteuse-recouvreuse Désire  babylock offre sans doute encore d'autres possibilités mais je ne les connais pas toutes. Je me suis limitée à vous présenter ici les points que je maîtrise et utilise au quotidien. Les filles d'Artésane proposent un cours vidéo spécial surjeteuse à 29 euros. Il m'a l'air assez complet et doit permettre de se perfectionner.

Dompter la bête ne fut pas une mince affaire, d'où le fait que je rédige cet article 8 mois après...! Comme je savais déjà me servir de la surjeteuse de maman, je pensais que ce serait du tout cuit! Or, en dépit des schémas relativement pédagogiques du manuel d'utilisation, je me suis arrachée les cheveux une après-midi entière fin novembre avant de m'avouer vaincue et d'appeler le magasin pour m'inscrire au cours d'initiation que j'avais dans un premier temps snobé. C'est l'avantage d'acheter ses machines en boutique plutôt que sur internet. Le service après vente est de meilleure qualité et ils proposent souvent ce genre de cours. "Je vous propose le mercredi 20 janvier" "Quoi?! Comment je vais faire moi pour tenir jusque là?" (Ton frustré de la fille à qui on a offert une Ferrari mais sans les clefs). "C'est tout ce qu'on a...".

J’ai dû prendre mon mal en patience et attendre mon cours. En effet, enfiler les fils d’une surjeteuse et a fortiori d’une surjeteuse-recouvreuse, c’est tout un art! Le manuel est bien fait mais pour moi deux éléments manquent aux schémas.

1)      La manière dont il faut enfiler le fil sur le côté droit (notamment pour obtenir le point de chaînette).

20160120_1137312) Comment enfiler le fil derrière la machine (le dos n'apparaît pas sur les schémas, caché par la perspective) pour les bobines de gauche.

20160120_113028Cela dit, comparé aux autres marques, je pense que les machines baby lock sont plus faciles à utiliser. Rassurez vous, je ne suis pas sponsorisée (malheureusement!)! En effet, elles possèdent un système de pompe qui aspire les fils des bobines de droite que vous avez préalablement placés chacun dans le trou correspondant. C'est un vrai gain de temps! Merci à ma cousine de m'avoir fait découvrir cette marque qui est la seule à détenir ce brevet!

Pour conclure cet outil m'a ouvert de nouvelles perspectives (car je couds des matières nouvelles) et m'a apporté un degré de finition vraiment satisfaisant. Il est clair que cela représente un investissement mais la machine est sensée durer 30 ans! J'ai donc de beaux jours devant moi!

Posté par Clarence And Co à 19:58 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,

03 février 2016

Coup de coeur

Logo artesane

Nous avons découvert Artesane lors du salon Création et savoir-faire en novembre dernier. Ce sont des cours de couture absolument formidables qui s'adressent tant aux débutantes qu'aux couturières confirmées. Certains sont gratuits, d'autres payants. 

Ils se présentent sous forme de petites vidéos et de documents PDF à télécharger. Dans les vidéos que nous avons regardées, Anne Sarah, alias Annie Coton, explique chaque technique pas à pas avec clarté et humour. Nous avons particulièrement aimé:

(Dans la rubrique "Coudre comme un-e- pro")

Chapitre 3: Les petits secrets de jolies coutures

Chapitre 4 : Des finitions professionnelles pour vos coutures

Chapitre 5 : L’épineuse question du repassage

Chapitre 6 : Vaincre la terreur des fermetures invisibles

J’ai déjà appliqué plusieurs de ces astuces pour mon projet de robe « La parisienne » que j'espère vous présenter bientôt (dans le cadre du concours HackLaMode organisé par la marque de patron Louis Antoinette) et je suis vraiment très contente du résultat ! Comme quoi on n'a jamais fini d'apprendre !

Posté par Clarence And Co à 09:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :