12 novembre 2017

Aime ma famille

parIssy 50A peine mes valises posées à Maurice nous recevons un mail de Marie qui nous propose de participer à la deuxième édition de Aime ma famille. Le dilemme était cornelien: nous avions adoré Aime ma famille l'an passé et en tant que grandes fans de Aime comme Marie nous avions très envie d'y participer! Cependant le shooting avait lieu début octobre et je ne me voyais pas faire un aller retour spécialement (12h d'avion). J'avais pour projet de rentrer en novembre pour le CSF, mon homme nous aurait rejoint pour les fêtes et nous serions repartis ensemble. 

J'étais très déprimée par notre récent déracinement et particulièrement frustrée de rater cette opportunité. Le reste de la famille ne voulait pas participer sans moi. Comme j'ai un mari en or, il m'a encouragée à dire oui et m'a réservé les billets d'avion. J'étais cependant très triste qu'il ne soit pas sur les photos ce qui me semblait un non sens pour un projet intitulé "Aime ma famille". Comme quelques semaines auparavant quand j'étais montée dans l'avion j'avais l'impression de devoir choisir entre mes deux famille, mes parents / frères et ma nouvelle famille. Finalement un évènement inatendu est venu tout bouleverser car mon beau père est décédé de manière brutale et mon mari a dû rentrer avec nous pour ses obsèques. Être présent sur ces photos n'a pas été chose facile pour lui mais il lui a semblé naturel de le faire car il est un membre à part entière de la famille Par Issy et il est toujours très fier de ce que nous accomplissons avec ce blog dans lequel il s'implique en coulisses. 

Nous avions envisagé le thème wax mais il était déjà pris. Le thème jungle est assez rapidement apparu comme une évidence. Sans doute les palmiers dans mon jardin m'ont ils inspirée de manière subliminale...

Voilà donc les bretons levés à 4h30 à du matin pour prendre le train direction la capitale! 

Aime comme Matriarche

parIssy 30C'est maman qui a le plus travaillé car elle a réalisé 5 vêtements et en a décalqué deux pour moi en plus, afin que je puisse coudre ma tenue dans les délais.

Laurence porte la robe Aime comme Mots doux. Jean-Jacques porte la chemise Aime comme Musc et le pantalon Aime comme Macadam

La robe Aime comme mots doux existe dans plusieurs longueurs (courte, midi et longue). Laurence a opté pour la longueur midi raccourcie de 7 cm. L'ourlet a été fait la veille du shooting et sans doute sous l'emprise du stress elle a mal coupé un angle si bien que la jupe fait 2,5 cm de moins que prévu. Pour couronner le tout, la surjeteuse s'est dérèglée sans explications... Laurence a utilisé l'imprimé A l'ombre des bananiers, un coton assez léger mais de très bonne qualité et très facile à travailler. 

Concernant la chemise Aime comme Musc il a fallu diminer le col pour l'adapter à la morphologie du patriarche. J'ai trouvé le lin kaki chez The sweet mercerie. Le tissu du pantalon vient de chez Self tissus. Pour une fois Jean-Jacques n'est pas derrière mais devant l'objectif! 

Aime comme Mauriciens

parIssy 21

parIssy 27Charles porte une chemise Aime comme Mao. Clara porte un haut Aime comme Maharani et un short Aime comme Manège. Iris porte une robe Aime comme Mistral

Par manque de temps une fois n'est pas coutume, j'ai cousu sans faire de toile. Heureusement la taille L de la chemise Aime comme Mao tombait pile poil pour mon homme dont la morphologie très carrée me faisait douter! Jai utilisé un lin blanc de chez Self tissus. 

J'étais plus sereine me concernant car je sais que la taille S de Aime comme Marie me correspond toujours. Pour mon Aime comme Maharani j'ai opté pour une double gaze jaume Motif personnel (colori absinthe) De même que maman j'ai cousu mon short Aime comme Manège dans l'imprimé A l'ombre des bananiers. Ce short existe dans plusieurs versions. J'ai choisi la version taille haute. 

Pour ma petite fleur j'ai à nouveau cousu la robe Aime comme Mistral dans les chutes de la chemise de son papa. J'ai créé des pattes de boutonnage au niveaux des épaules. J'ai cousu des boutons pression pour passer plus facilement la tête. J'ai ajouté un bouton décoratif par dessus. J'ai aussi cousu un petit bandeau à partir du patron Angel de la maison Victor. 

Aime comme Mamoureux

parIssy 33

parIssy 36Maman a cousu Aime Matelot pour Léo et Sophie a confectionné sa combinaison Aime comme Mermoz qui lui va comme un gant. Habituellement elle s'habille en M mais en faisant sa toile elle s'est rendu compte que le modèle taillait grand et a opté pour la taille S. 

Les rennais se sont approvisionnés chez Ecolaines. La poche du Matelot est un rappel en coton A l'ombre des bananiers

Sophie mérite la palme de la persévérence. Le patron Aime comme Mermoz ne lui a posé aucun problème mais le tissu lui a rendu la vie impossible! Il s'agit du tissu Modal de chez Ecolaines dont on ne peut pas dire qu'il soit un tissu modèle. Certes il a l'avantage de ne nécessiter ni repassage ni surfilage, cependant il était très lourd et "collait" sous le pied de biche si bien qu'elle a dû utiliser un pied de biche en téflon. Cela n'a cependant pas résolu tout le problème et les parties techniques telles que le pied de col et les boutonnières n'ont pas été une mince affaire...

Aime comme (trop) Mimi

parIssy 12

parIssy 18Eliott alias "tonton gaga" porte une chemise Aime comme Mao en taille S en lin kaki de chez The sweet mercerieparIssy 13

Aime comme Ma fratrie

parIssy 01

Aime comme MeufsparIssy 46

parIssy 43

Aime comme MecsparIssy 39

parIssy 41


parIssy 06

Merci à So[photogra]phie pour son sourire et cette séance photo pleine de vie.  Merci à la team pour son accueil chaleureux.

Merci à Marie pour les beaux patrons (nous en possédions quelques uns et ceux qui nous manquaient nous ont été offerts) et pour cette belle journée. Merci de nous proposer des projets en nous laissant tant de liberté, merci pour cette confiance. Plus largement un grand MERCI pour ces créations qui nous épatent saisons après saisons depuis tant d'années. Merci d'habiller toute la famille, des plus grands au plus petits, hommes et femmes, il y en a toujours pour tout le monde. Merci de créer pour nous des modèles tendance, adaptés à la vie de tous les jours et surtout faciles à coudre. Merci d'avoir été l'une des premières mettre la couture à la portée de tous en démocratisant des pièces que nous n'aurions jamais imaginer être capables de coudre comme les chemisiers, les manteaux... C'est elle qui nous a donné envie de nous lancer réellement dans la couture de vêtements il y a 6 ans. Merci pour cette philosophie sans chichi qui est aussi la nôtre, la couture sans prise de tête, sans purisme, la couture 100 % plaisir! 

Famille Par Issy

 

 

Posté par Clarence And Co à 14:53 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , , ,


06 novembre 2017

Une robe Seda pour le retour et le voyage de noces

Je terminerai la saga couture du mariage par ma robe Seda de Pauline Alice. C'est la robe que j'ai choisi de porter pour le retour de noces le lendemain du mariage. Le patron pochette propose plusieurs versions. Je n'ai pas réussi à le retrouver sur le site mais la version PDF y est toujours disponible. J'imagine que la version PDF aussi propose ces différentes combinaisons. J'ai opté pour la version aux épaules dénudées avec la jupe volante qui correspondait à l'esprit romantique et décontracté d'un lendemain de mariage.

J'ai également porté ma robe aux Seychelles lors de notre voyage de noces où nous avons pris ces photos. 

_MG_2631 copie

J'ai choisi cette robe car elle me semblait compatible avec l'allaitement. Dans les faits elle n'est pas aussi pratique que d'autres vêtements mais on peut quand même allaiter avec. 

Comme j'ai déjà cousu le Quart coat de chez Pauline Alice en 36 (ma taille habituelle) c'est dans cette taille que j'ai décidé de réaliser la toile de cette robe. Cependant j'étais enceinte de 8 mois à ce moment-là. Quand je l'ai essayée je ressemblais à un abat-jour! Comme je rentrais dedans à ce stade de la grossesse -grâce à la jupe évasée- je me suis dit qu'à fortiori deux mois et demi après l'accouchement ce serait encore le cas. J'ai donc parié sur cette taille et au final elle s'est avérée la bonne. Cette version de la jupe n'avantage cependant pas les petits ventres mais comme j'ai passé plus de temps à discuter avec mes invités qu'à manger (au point de frôler le malaise!) cela m'a permis de limiter les dégâts. 

Le modèle est assez simple à coudre. J'ai simplement utilisé moins d'élastique que préconisé pour les épaules. 

_MG_2643

Je n'ai fait preuve d'aucune originalité en choisissant la même couleur que la robe présentée par la créatrice sur l'emballage du patron. 

Il n'a pas été facile de mettre la main sur ce rouge cerise. J'ai fini par trouver mon bonheur aux tissu Reine. J'étais d'autant plus contente que je voulais un tissu texturé qui donnerait un peu de relief à cette robe unie. Ce coton a failli rendre chèvre mon homme qui assure le repassage à la maison. Il n'avait pas compris que le tissu était naturellement froissé et il a passé beaucoup de temps à essayer de le défroisser en vain!

Comme c'est un tissu un peu fin et donc légèrement transparent à contrejour j'ai choisi un autre coton un peu plus épais mais de la même couleur pour la doublure.

_MG_0817

Bien que mon plan de coupe fût calculé serré serré, il m'est resté une petite chute avec laquelle j'ai confectionné le haut de la robe Aime comme Mistral pour ma fille. Marie m'avait très gentiment offert ce joli patron en cadeau de naissance. Il se trouve que ma mère avait craqué pour un coupon de double gaze de la même couleur, je l'ai utilisé pour le bas de la robe ainsi que le bloomer. 

Un vrai petit caméléon sur sa maman! Quand je revois ces photos prises il y a plus de 2 mois, je me dis que ma petite fleur a bien poussé depuis!

_MG_2691

Réalisé avec jersey je pense que cette robe passe facilement par la tête mais comme je l'ai faite en coton, j'ai créé des pattes de boutonnages aux bretelles et cousu des boutons pression pour habiller plus facilement mon bébé.

Je lui avais confectionné un petit bandeau dans un imprimé fleuri d'après le patron Angel de La Maison Victor (mai/juin 2016) mais nous avons oublié de le prendre avec nous pour la séance photo. 

_MG_2702

 Sur cette photo on dirait une petite fraise! On a envie de la croquer...

_MG_2802

_MG_2811

J'ai utilisé le même patron de bloomer Angel que pour sa tenue de baptême mais avec le recul je trouve que ce modèle est trop bouffant donc la prochaine fois je choisirai un autre patron. 

_MG_2813

Directement après le voyage de noces nous avons élu domicile à Maurice. Nous n'y avons résidé qu'un mois, à peine le temps de déballer les cartons car la coïncidence d'un évènement malheureux et d'un autre heureux m'a fait rentrer en France plus tôt que prévu. C'est pourquoi je n'ai presque pas eu le temps de coudre là-bas et a fortiori je n'ai rien pu photographier même si j'ai repéré des spots intéressants.

Pour nous éviter à moi et ma petite un aller-retour éprouvant nous avons décidé de rester jusqu'aux fêtes en Bretagne. La team des filles de Par Issy sera donc au complet au CSF: mère, fille, petite fille et belle fille arpenterons les allées du salon samedi et dimanche et on vous réserve une surprise!!!!!! Pas d'inquiétude, pour celles et ceux qui ne pourront pas y être, vous pourrez en profiter sur le blog et Instagram. On a déjà hâte d'y être!!!

 

Robe Seda taille 36: 1,50m de tissu + 60 cm de doublure + fermeture invisible de 40 cm + environ 50 cm d'élastique de 2 cm de large. 

Posté par Clarence And Co à 16:53 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,