23 octobre 2017

Retour de la robe trapèze "Les créations de Carmen" pour le retour de Noce

_MG_0728

 J'ai eu beau annoncer mon mariage avec deux ans d'avance, deux mois avant la date fatidique maman n'avait toujours pas de robe pour le lendemain.

Elle avait pourtant réalisé une toile de la robe DP studio 904 en taille 42. Comme celle-ci était trop petite, elle a ensuite cousu une vraie robe en 44 et là, déception: non seulement de manière incompréhensible la robe était beaucoup trop grande, mais la surjeteuse n'a pas réussi au jersey (l'éternel Joel de chez Self tissu) couplé à la dentelle car le tout était trop épais et les coutures gondolaient. La robe était inmettable.

A l'approche du jour J les préparatifs s'intensifiant il fallait être efficace et trouver une solution rapidement. 
_MG_0733

 Maman avait ce tissu dans ses placards depuis le salon "L'aiguille en fête". Nous avions eu le coup de coeur sur le stand "Fleur de tissus". Il s'agit d'une matière assez particulière, comme un jersey fin mais dont la maille n'est pas extensible. 

_MG_0738

 J'ai pensé que ce coupon serait parfait pour le modèle de robe trapèze du livre "Les créations de Carmen" d'autant que je lui avais déjà cousu ce modèle (article Par Issy). En plus c'est une robe facile à coudre. Je suis quand même un peu déçue par la fermeture éclair qui gondole.  


_MG_0739

Je trouve que la forme trapèze va très bien à maman. C'est une robe qui correspond assez bien à l'esprit décontracté du barbecue du lendemain. Comme maman assurait les desserts il lui fallait un vêtement pratique. C'est une tenue qu'elle pourra remettre facilement par la suite. 

Ma belle-mère portait également une robe que je lui avait cousue il y a deux ans dans un coupon ramené d'Inde par mon beau frère. C'était un patron "Modes et Traveaux" qu'elle m'avait offert. A départ elle souhaitait me payer pour la confectionner mais je lui ai dit qu'il en était hors de question. Par curiosité je me suis quand-même chronométrée pour la coudre.

On me demande souvent combien de temps je mets à coudre tel ou tel vêtement. Or je ne couds jamais en continu donc je suis incapable de répondre à cette question. Les gens qui ne cousent pas auraient tendance à sous-estimer le temps de travail et à imaginer que c'est l'affaire d'une après-midi. Les temps indiqués sur les patrons et les émissions comme "Cousu main" les induisent en erreur. En effet, certaines personnes découpent les patrons dans leur taille et se lancent immédiatement avec le vrai tissu. Ce n'est pas notre manière de faire. Comme nous partageons nos patrons entre moi, ma mère et ma belle-soeur, nous décalquons les patrons au lieu de les couper. D'autant qu'on peut parfois se tromper de taille d'une marque à l'autre et qu'il faut parfois recommencer. Pour éviter de gâcher du tissu en cas de raté, nous réalisons une toile avant de passer au vrai tissu. Tout cela prend du temps: 11h au total pour la robe de ma belle-mère. Quand nous reproduisons un modèle déjà cousu c'est plus rapide puisque nous n'avons pas besoin de redécalquer et la toile est déjà faite. 

Même au SMIC, mon travail aurait coûté plus cher que ce que les gens sont prêts à mettre dans un vêtement, sans comper le prix de la matière première. Beaucoup de gens nous demandent pourquoi nous ne nous mettons pas à notre compte. Voilà une des raisons!

Malheureusement ma belle-mène ne s'est pas prêtée au jeu des photos donc je ne peux pas vous montrer sa robe. 

_MG_0742Robe "Les créations de Carmen" taille 42: 1,30 m de tissu + une fermeture invisible de 40 cm

 

 

Posté par Clarence And Co à 19:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,