09 septembre 2017

Robe de mariée en vue Par Issy! Modèle Burda 6777

_MG_0216

La voilà, fruit de tant de travail, de doutes et d'insomnies!

Contrairement à Nathalie Portman dans le clip pour Miss Dior (ma source d'inspiration pour cette robe), je n'ai pas dit non au dernier moment!

CREDIT: ANTON CORBIJN FOR CHRISTIAN DIOR PARFUMS

_MG_0209

Quand mon homme m'a vue sortir de la voiture devant la mairie il m'a dit: "Tu es magnifique" et dans la foulée "Et tes chaussures sont top!". 

J'ai cousu ma robe au mois de juillet, alors que lui était déjà à Maurice pour le travail. Quand il est arrivé en Bretagne début août il a vu passer un morceau de tulle rose (vous verrez plus tard à quoi était destiné ce tissu). Il m'a semblé un peu inquiet et m'a demandé à quoi cela servait. J'ai volontairement entretenu le doute en lui expliquant que cette matière servait à donner du volume aux robes... Je sais qu'il craignait que je porte de la couleur! Mon père avait aussi peur que ce soit un modèle sans bustier. Tous deux ont été rassurés!

Plus tard, quand j'ai demandé à mon homme s'il avait été surpris par ma robe il m'a dit que non, bizarement ça lui avait paru naturel de me voir avec, que cette robe c'était tout moi. Personnellement, je ne me serais vue dans aucun autre modèle. 

Je ne suis allée dans aucun magasin,de robes de mariées car c'était un défi couture que je tenais à relever et une belle aventure familiale. De plus, j'ai tendance à penser que dans ce genre de commerce, c'est un peu comme dans les magasins pour bébé ou encore les pompes funèbres, on profite de la charge affective des objets pour vous les surfacturer. En tout ma robe (hors bijoux, lingerie et chaussures) m'a coûtée environ 250 euros. J'ai hésité à donner son prix car pour certaines personnes il faut que ce soit cher pour que ce soit beau. Je pense que sur ce blog les couturières sauront faire preuve de bienveillance. 

_MG_0226

_MG_0225

 Sur ce cliché on voit bien le dégradé de fleurs. 

_MG_0224

 Cette série de photo posées a été organisée le lundi suivant le mariage. Elle ne pouvait avoir lieu plus tôt car je ne voulais pas que mon amoureux découvre la robe avant le jour-J. De plus, le mardi 15 août était ferié et je quittais la Bretagne pour l'océan indien dès le mercredi. 

Le bouquet n'est pas tout à fait le même que celui du jour J, lancé et attrapé par une future mariée! Ce sont les mêmes fleurs, des callas, mais celles-ci ont été décrochées du lustre qui ornait la salle. Le vrai bouquet que vous verrez sur les photos du jour J était d'une composition plus sophistiquée, en cascade et surtout il n'était pas orné d'un ruban mais une feuille roulée qui liait les fleurs entre elles. J'ai choisi ce bouquet épuré et contemporain car ma robe était déjà un bouquet de fleur en soi! Les fleurs étaient "blanc pur" - bien que cela ne se voie pas trop sur la photo - comme la robe.

De même que Pierre Soulage avec le noir, pas facile de choisir son blanc parmi toutes les nuances existantes! Pour que celui-ci ressorte bien, il fallait être un peu bronzée. Juillet ayant été particulièrement pluvieux en Bretagne j'ai dû aller faire deux séances de tanning à l'institut Grain de Beauté à Perros. Le tanning consiste à appliquer un autobronzant avec un puvérisateur dans une sorte de douche. Moins nocif que les UV, plus rapide mais aussi plus éphémère, c'était la meilleures solution pour moi! Un mauvais tanning peut laisser des tâches donc j'avais déjà testé l'institut l'an passé pour les photos des invitations. 

_MG_0221

 Concernant la lingerie, j'ai opté pour une culotte gainante wacoal pour lisser mon ventre post-grossesse et j'ai porté le soutien-gorge strapless de Wonderbra couleur chair, le meilleur ami des robes bustier. Dans la voiture qui me conduisait à la mairie, je pouvais à peine respirer en position assise, mais ensuite la robe / la culotte gainante se sont un peu détendues et c'était plus supportable. J'avais peur que le soutien gorge dépasse un peu de la robe mais tout s'est bien passé car je l'avais placé assez bas et je pouvais compter sur la matière adhérente pour qu'il reste à sa place. Je me suis entraînée à allaiter avec ma robe avant le jour J et cela s'est fait sans problème en pliant la partie haute du bustier.

_MG_0141

Je n'ai pas porté de voile car cela a toujours évoqué pour moi les mariages religieux et que nous nous sommes unis civilement. En revanche j'ai été fidèle à ma religion: les chaussures. C'est au rez-de-chaussé des Galeries Lafayette, lieu de perdition, que j'ai succombé à ces escarpins roses vernis à bout pointus. Ils correspondaient à l'esprit années 50 / 60 de la robe. Leur couleur flashie relevait l'ensemble et donnait un style plus moderne à la tenue. J'aurais souhaité des talons un peu plus hauts mais au moins je n'ai pas eu mal aux pieds!

J'ai décidé d'assortir mon vernis et mon rouge à lèvres à mes chaussures fuchsias. La couleur des lunettes a aussi été choisie en fonction de cela. 

_MG_0326

_MG_0246

Pour ce qui est des bijoux, je n'ai pas porté de collier. Tout ce que j'essayais faisait trop traditionnel et puis ce n'était pas très pratique pour prendre mon bébé contre moi car à 2 mois et demi, elle ne tenait pas sa tête. 

En revanche j'ai opté pour les boucles d'oreilles de chez Marco Polo à Tréguier. Elles ressemblaient à celles que j'avais enviées sur une pub Dior (je suis une victime de la pub!):

star-24-tv-jennifer-lawrens

Tout comme la robe, on restait dans l'esprit Dior en associant le traditionnel avec les perles, grand classique pour une mariée, mais avec une forme moderne. De plus, ces boucles étaient aussi jolies devant que de dos. 

_MG_0245

Concernant la mise en beauté, j'ai fait confiance à Katell et Audrey du salon Vincent à Saint Quay Perros. Elles ont su comprendre mon style et me donner bonne mine alors que j'avais un teint de papier journal (ma petite, plutôt calme habituellement, a pleuré jusqu'à 1h du matin la veille du mariage). Elles ont su me donner confiance en moi alors que depuis l'accouchement je me sentais un peu vulnérable question estime de moi. Elles se sont même déplacées à la maison, ce qui m'a bien rendu service car mon bébé déteste la voiture et que chaque déplacement est un challenge. Elles ne le font pas systématiquement mais comme mes parents habitent près de chez elles, j'ai eu cette chance!

Ce sont elles aussi qui ont mis en beauté toutes la team de filles de Par Issy!

_MG_0110

L'île Renotte est un très bel endroit que mon père avait repéré depuis longtemps pour nos photos posées. Ce lieu se situe à Trégastel, sur la Côte de Granit rose. Dans une région où on peut avoir les 4 saisons en une seule journée nous avons eu de la chance avec la météo! La lumière dorée de 16h a fait le reste.

_MG_0168

Mention spéciale pour ces pancartes. Mon père les a construites, mon homme a décalqué les motifs et j'ai fait la peinture. Nous en avons réalisé 13 au total! A raison de deux heures de travail par pancarte, je vous laisse faire le calcul... Au moins personne ne s'est perdu!

_MG_0283

En route vers de nouvelles aventures avec notre baby girl sous le bras!

Demain je vous montrerai sa petite tenue de baptême qui a eu lieu le même jour que notre mariage.

Sur cette photo, j'ai l'impression de ressembler à ce dessert glacé que l'on mangeait chez ma grand-mère!

Parce que Par Issy on ne se prend pas trop au sérieux voici l'envers du décor... A la fin nous étions tous très contents de retrouver notre pyjama et nos chaussons!

_MG_0261Je vous laisse imaginer l'état de la robe après un mariage + une séance photo dans le sable... Nous avons fait un test de lavage en machine sur une chute de tissu. Ce fut un succès. Maman a pu laver ma robe à la maison, ce qui m'a évité une facture de pressing! Top jusqu'au bout cette robe!

Par Issy le feuilleton continue car en plus de la tenue de baptême de ma petite fleur il me reste les robes du soir à vous montrer (la mienne et celle de ma belle-soeur), les photos de la fête (déco, ambiance...) ainsi que nos tenues du retour de noce! 

 

Posté par Clarence And Co à 09:12 - - Commentaires [71] - Permalien [#]
Tags : , ,