Pour nous, la recette d’un mariage réussi, c’est un mariage qui ressemble aux mariés. Cela tombe bien car dans la famille nous aimons faire les choses nous-même ! Ce mariage, c’est un peu notre défilé de mode à nous car nous avons cousu au total une trentaine de vêtements pour l’évenement! Nous allons donc vous les présenter jour après jour.

A travers cette « fashion week » nous espérons vous faire partager un peu de cette belle fête particulièrement riche en émotions car elle marque un tournant dans notre vie. En effet, ce mariage s’est déroulé entre la naissance de ma petite fille fin mai et mon départ pour l’île Maurice il y a quelques jours. Cette journée du 12 août est donc particulièrement symbolique pour la famille Par Issy.

Je commencerai par le commencement : les invitations. 

_MG_0830

Concernant le contenu, il fallait d’abord valider tous les horaires avec la mairie, le traiteur etc… Comme nous avions créé un site pour le mariage il fallait terminer celui-ci afin de pouvoir en donner l’adresse sur l’invitation. Etant donné que nous voulions mettre sur ce site le lien vers la cagnotte en ligne pour les cadeaux de mariage, nous avons dû boucler le tout en même temps. Nous avons choisi la cagnotte Millemerci, la seule entièrement gratuite.

Au passage j’en profite pour expliquer que je n’ai reçu aucun avantage d’aucun de nos prestataires pour les citer dans ce blog. La plupart ne sont même pas au courant que je parle d’eux ! Je le fais totalement librement et dans l’unique but de donner des idées à d’éventuels futurs mariés. 

Pour ce qui est du texte des invitations, ce fut un vrai casse-tête. Comment trouver une manière personnelle de dire quelque chose d’aussi banal que « Vous êtes invités à notre mariage ». Quand on lit le résultat tout semble aller de soi mais cette fluidité apparente cache plusieurs heures de prise de tête ! D’autant qu’il a fallu différencier les invitations vin d’honneur, les invitations vin d’honneur + soirée et créer les faire-part simples (sans invitation) réclamés par ma belle-mère pour ses amis. En effet, dans un souci d’indépendance, nous avons souhaité financer notre mariage nous-même. Même si nous avons reçu des cadeaux de la part des familles, nous avons pu faire nos propres choix.

Pour la mise en page, nous avons finalement fait appel à Charlène, une illustratrice de talent qui nous a créé un faire-part sur mesure ! Nous avions une idée tellement précise de ce que nous voulions que nous n’avons trouvé notre bonheur chez aucune des entreprises repérées lors de notre sortie au salon du mariage de septembre porte de Versailles.

En effet, nous avons profité de mon essai coiffure / maquillage l’été dernier pour prendre des photos en mariés /plagistes. Ne me demandez pas où je suis allée chercher cette idée farfelue car je ne me souviens plus d’où cela sort mais toujours est-il que nous sommes allés au Beg Hent et que la marée montante nous a inspiré ces poses. Les invitations de mariage avec photos sont rares. On en voit surtout sur les faire part de naissance. Pourtant je trouve cela plus personnel qu’un simple texte.

Au fil de nos échanges, Charlène a su comprendre notre état d’esprit, s’est adaptée à notre style et nous a en même temps fait des propositions originales. Le résultat final a été à la hauteur de nos attentes. De la police d’écriture aux pictogrammes notre invitation est vraiment unique !

_MG_0842

_MG_0834rec

_MG_0837rec

A la réception des impressions, il a fallu monter le tout. Nous avons nous-même coupé puis collé les petites bandes de papier canson bleu, nous les avons percés à l’aide d’une perforeuse normalement conçue pour faire des trous de ceinture (seul moyen d’obtenir le diamètre voulu à l’endroit souhaité). Nous avons ensuite coupé les bouts de ficelles (lien vers le site cmachambre) puis nous en avons enduit chaque extrémité de Modpoch pour éviter qu’elles ne se détissent. Après séchage nous les avons fait passer dans les trous puis nous les avons noués. Enfin, nous avons réalisé le pli permettant l’ouverture à l’aide de la partie non coupante d’une lame de couteau à partir d’un tuto trouvé sur youtube.

Cela a l’air simple en théorie mais multiplié par 200 invitations + 40 faire parts, ces opérations nous ont pris un temps infini !!!! (sans compter le temps passé à réunir tout le matériel de papeterie et à faire des essais). Le congé de maternité est tombé au bon moment !

Enfin, pour l’expédition des invitations, il fallait évidemment être au point sur la liste des invités, récolter toutes leurs adresses, les noms de famille de chacun, notamment pour les conjoints de nos amis.

Par souci d’efficacité, nous avons inscrit notre adresse au dos des enveloppes grâce à un tampon personnalisé fabriqué par Flamingo; marque que nous avions repérée au dernier CSF. Nous avons utilisé une encre bleue et avant le séchage nous avons déposé de la poudre à embosser transparente. Placé à la chaleur au-dessus du grille-pain le tout fond et donne une écriture brillante en 3D. Au final je ne sais pas si cette opération aura été un réel gain de temps mais en tous cas je trouvais le résultat plus raffiné que ma propre écriture.

_MG_0943rec (1)

Pour les timbres, le cœur dessiné par Balmain nous a semblé tout indiqué, d’autant que ses rayures noire et blanche nous évoquait le drapeau breton, appelé le « Gwen a du » ( = « blanc et noir »). J'ai choisi de ne pas enlever les pourtours et d'utiliser le carré en entier car c'était plus coloré. Mon homme quant à lui a préféré la forme coeur pour les siennes.

_MG_0948

Je terminerai avec les enveloppes. Nous avons choisi le modèle Clairefontaine bleu pollen. Le mariage ayant lieu en Bretagne, nous souhaitions mettre en avant la fleur locale par excellence : l’hortensia. Monsieur ne voulant pas d’une déco trop féminine il a été très clair sur la couleur : une dominante de bleu clair avec une légère pointe de violet. C’est pour ce coloris que nous avons opté ; coloris que vous retrouverez dans mon article de demain. Je vous y présenterai la tenue de ma première invitée, ma grand-mère !