09 mars 2017

Un trench d'enfer ou le trench de l'enfer?

_MG_9715

Aujourd'hui c'est le jour du défi "Je couds pour mon homme". Un défi sur mesure pour Par Issy car chez nous les hommes on les habille de la tête aux pieds toute l'année!

Voici le projet qui m'a rendue complètement maniaco-dépressive pendant plusieurs mois: le trench Anthracite du livre d'Ivanne Soufflet Grains de couture pour hommes et femmes.

Plusieurs raisons à cela:

- Premièrement je voulais offrir ce trench à mon homme pour Noël. En plus de la pression de la date butoir, je ne pouvais pas lui faire essayer de toile (sachant que de toute façon le modèle était trop complexe pour en réaliser une, j'aurais perdu trop de temps). J'ai dû croiser les doigts jusqu'au bout pour que la taille que j'avais choisie lui convienne. La gabardine vient du Gentleman du coupon.

_MG_9726- Deuxièmement, les difficultés ont commencé dès le décalquage car le patron n'inclut pas les marges de couture. Or les pièces sont nombreuses. De plus, comme j'ai opté pour le modèle "avec les découpes", il a fallu faire fusionner deux pièces (devant latéral 1b / dos latéral 2b) ce qui m'a demandé du temps et de la concentration en plus.

- Troisièmement, le modèle est prévu sans doublure. Il a fallu que je crée la mienne en la déduisant du patron de la veste.

_MG_9730Pour le dos j'ai réuni les deux morceaux de la veste. Ayant choisi un tissu écossais (Tissus Reine) je voulais une doublure dos en une seule pièce pour m'éviter les raccords. J'ai compté sur l'espace restant entre les deux pièces pour faire office de pli d'aisance. Un pari risqué car mon homme est plutôt carré d'épaules, j'avais peur qu'il ne puisse pas lever les bras...

20161106_154116

- Quatrièmement, quand j'ai survolé une première fois les explications du livre, j'ai été étonnée de constater qu'elles tenaient en une seule page. En réalité, Ivanne Soufflet nous renvoie régulièrement à d'autres pages du livre "voir technique n° .. p... ". Ces aller et retour dans le livre m'ont épuisée si bien que j'ai décidé de me passer des explications. Heureusement, j'avais déjà réalisé le caban Goldtream Peacoat de Thread Theory ce qui m'a beaucoup aidée.

_MG_9721- Cinquièmement, il n'y a pas de repères pour poser les manches. J'ai donc fait à mon idée.

- Sixièmement, le livre ne donne pas les dimensions pour ce qu'il appelle "les petits plus du modèle exposé". En effet, sur la photo de présentation, le trench présente tout un tas de jolies finitions type pattes d'épaules, pattes de manches, pattes de poches etc... J'ai donc dû me débrouiller. Heureusement j'ai pu compter sur les conseils de Marion du blog Anabelle et Marion qui a très gentillement accepté de répondre à mes questions quand j'étais au fond du trou!

_MG_9718Le modèle propose un double col. J'ai opté pour n'en faire qu'un seul, le plus petit, car je pensais que ce serait plus du goût de Monsieur.

_MG_9722Sans explication, pas facile de savoir où positionner les passants pour les pattes de manches et la ceinture...

Les boucles viennent de la mercerie des Tissus reine. Depuis j'en ai vu des moins chères à la mercerie discount "Mes folles de soeur" à deux pas.

_MG_9719Pas de repères non plus pour placer les boutons. Là je pleure...

Je me donc suis basée sur le caban que j'avais déjà cousu.

La petite satsfaction qui m'a remonté le moral une fois terminé: l'idée des boutonnières au fil rouge - merci maman!- qui apportent une touche de fantaisie à ce vêtement classique. Les boutons viennent de chez Self Tissus (je n'ai pas trouvé mon bonheur dans la mercerie de maman pour une fois...)

_MG_9717- Enfin, quand j'ai assemblé le bas de la doublure au manteau par une couture à la main j'ai cousu trop serré ce qui tirait sur le manteau. Alors que j'étais au bout du rouleau Joviana est venue à ma rescousse (merci!!!)! J'ai tout décousu et recommencé en espaçant mes points et en cousant les points plus lâches.

_MG_9724Pour toutes ces raisons mon chantier a traîné, traîné, jusqu'au coup de pression de Noël... Quand il l'a essayé je ne voulais même pas regarder tant j'avais peur que qu'il ne lui aille pas! A final quand j'ai vu son sourire je me suis dit que ça vallait la peine!

Le plus drôle (le pire?!) c'est que tour à tour discrètement j'ai vu mon père et mon frère l'essayer et se regarder dans le miroir. Là j'avoue que je ne savais plus si je devais rire ou pleurer.

Je crois que je sais ce que je vais devoir leur offrir à Noël prochain... malheureusement aucun ne fait la même taille...donc à moi le décalquage! Cela dit je pense que comme j'ai déjà cousu le modèle une fois je vais gagner du temps sur certaines étapes. Hormis ces difficultés techniques je trouve le modèle très élégant pour la mi saison et quand je vois mon homme avec je ne regrette (presque) pas de m'être lancée!

_MG_9713Trench Anthracite taille 54:

- 2,20 m de gabardine bleue marine.

- 1,60 de doublure écossaise pour le corps.

- 70 cm de doublure bleue marine "qui glisse" pour les manches.

- 25 cm de coton bleu marine pour l'intérieur des poches (plus fine que la gabardine / plus discrète que les carreaux et la doublure satinée quand les poches s'entrebaillent).

- 8 boutons de 2,7 cm de diamètre.

- 1 boucle de ceinture (le trou doit mesurer  5 cm).

- 2 boucles (trous de 3 cm).

-

Posté par Clarence And Co à 10:13 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
Tags :