26 mars 2016

Se mettre au vert avec la robe Annabelle (République du chiffon)

_MG_7759web

 

Voici ma robe Annabelle de République du Chiffon

J'ai flashé sur ce tissu à Self tissus. De manière générale j'aime beaucoup le vert et les motifs graphiques me plaisaient. La matière est fluide mais épaisse, ce qui la rend solide. 


_MG_7756web

 

Je préfère porter ma robe avec une petite ceinture. Cela la raccourcit un peu donc il a fallu en tenir compte quand j'ai coupé mon ourlet._MG_7773web

Je n'aimais pas trop le concept de la "fermeture invisible quand même visible" sur le devant ni la couture en plein milieu alors j'ai opté pour une fermeture éclair  plus voyante que j'ai posée de la même manière que celle de la jupe Mini de Aime comme Marie pour éviter la couture centrale._MG_7723web

Un petit passepoil en satin noir pour finir les épaules...

_MG_7764web

_MG_7768web

_MG_7715web

 Je la porte avec les boucles d'oreilles que ma belle-soeur m'a fabriquées et que j'adore!

_MG_7781 NEWWEB

Robe Annabelle en taille S: 1,50 m + fermeture éclair 18 cm + passepoil 50 cm. 

 

Posté par Clarence And Co à 08:42 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,


19 mars 2016

Aime comme Mécano marin

_MG_8682 web

_MG_8674 web

C’est un jersey de laine du gentleman de coupon que j’ai utilisé pour le Mécano, le nouveau patron de Marie. Du coup le sweat se transforme en pull pour lequel j’ai choisi de ne pas faire de poche.

Je pense que ce modèle peut plaire aux jeunes matelots (j’ai une version sportswear en projet pour mes fils) comme aux vieux loups de mer (ici mon mari) !

Le Mécano est très rapide à décalquer puisqu’il y a peu de pièces. Il est également simple et rapide à coudre sauf si, comme moi, vous vous compliquez la vie avec des raccords de la mort qui tue !

 

_MG_8679 web

 

Le vieux loup de mer adore et ne le quitte plus!

Merci Marie! C'est le début d'une longue série!

_MG_8659web

 

Matelot taille M : jersey 1,40m + bord côte 40 cm.

_MG_8695web

Posté par Clarence And Co à 09:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

12 mars 2016

A propos

Le projet « Par Issy »  est né d’une mère et d’une fille très proches mais très éloignées géographiquement unies par une passion commune : la couture. Autour d’elles, tous les membres de la famille se sont laissés gagner par l’idée et participent à leur manière.

 

_MG_8047 web rec

La mère : « Ma mère voulait être couturière mais n’a pas pu réaliser son projet.Petite, j’adorais quand elle me cousait des vêtements de poupée .  Je passais beaucoup de temps à la mercerie de mon village. Enfant, je tricotais déjà.  J’ai eu ma première MAC à l’âge de 15 ans et depuis je ne me suis jamais arrêtée de coudre tant de l’ameublement que des vêtements».

La fille: « J’ai toujours vu ma mère coudre. J’ai moi-même commencé vers l’âge de 12 ans. Je me confectionnais notamment des déguisements de toutes les époques.  J’ai réalisé ma première robe de mariée au lycée pour une amie de ma mère. Je faisais aussi beaucoup de bijoux pendant cette période.  J’ai dû mettre entre parenthèses mes activités créatives pendant mes études mais j’ai pris ma revanche une fois la classe prépa et les concours derrière moi. Depuis, cette passion me motive tous les jours et frise même l’addiction : pour moi un weekend sans coudre est un mauvais weekend !».

La belle fille / belle-sœur / l'amoureuse: « Cela va faire bientôt 6 ans que je suis entrée dans la famille "Par Issy". Des personnes chaleureuses, joyeuses, toujours présentes et à l'écoute, m'ont accueillie et fait découvrir leur monde plein de créations. C'est donc assez naturellement, que je me suis mise à suivre les nombreuses aventures des filles tant pour la couture que la cuisine ! Et il y en a eu des découvertes ! 
Alors je me suis dit : Pourquoi pas moi ?
Venant d'une petite commune rurale, je n'avais jamais osé me lancer dans de tels projets, où tout imprévu demande une sacrée organisation.
Ma mère m'ayant offert une machine à coudre à la fin de mon BTS, les choses sérieuses ont commencé!
Une fois en étude dans une grande ville, j'ai pu découvrir les joies des merceries, des boutiques de perles et de tissus ! Un nouveau monde s'est ouvert à moi et accompagnée de la famille "Par Issy", j'ai pu sans crainte (mais avec quelques appréhensions) commencer à réaliser mes projets : par petits pas au début (bracelets, sautoirs et boucles d'oreilles), puis je me suis prise à rêver de projets d'envergures : robes, blouses et autres manteaux !
Il me reste du chemin à faire, mais je sais que chez "Par Issy", je trouverai toujours quelqu'un pour m'épauler, me guider, me conseiller, et avec qui la couture rimera toujours avec les mots : plaisir et partage».

_MG_8078 web

Le beau-fils / le fiancé: « Que dire à part que c’est plutôt facile de ne pas perdre le fil dans cette famille. J’ai moi-même pas mal cousu mais c’était plutôt pour dépanner et quand j’ai rencontré mon amoureuse, je me suis rendu compte que la couture était un monde à part… Bref cela fait maintenant plusieurs années que je suis les décalquages de patrons qui envahissent tout le salon, les fils de couture qui bloquent l’aspirateur, et que j’essaie d’apporter ma vision d’ingénieur sur des détails techniques (« Chéri je ne comprends pas ça marche pas !! ») mais ça vaut tellement le coup de pouvoir s’habiller de la tête aux pieds en" par Issy" et de rassasier madame Issy par de bons petits plats!!»

Le père : « La couture ayant atteint le statut d'oligarchie à la maison, je me suis longtemps demandé comment j'allais apporter ma contribution à ce duo fusionnel mère/fille. Je me suis donc moi aussi mis au service du blog en tant que photographe et c'est avec bonheur que je participe  à l'aventure "Par Issy". Autant dire que je ne chôme pas, mon agenda est rempli pour plusieurs années, d'autant que je fais également partie des mannequins vedettes du blog ! Quelle chance d'être entouré d'autant de motivation, avec en bonus un resserrement des liens familiaux. Longue vie au blog !»

Les fistons / frangins :  « Quelle chance d'avoir des couturières dans la famille ! Nous avons accès à des vêtements réalisés sur mesure confectionnés dans les tissus de notre choix ! Nous sommes régulièrement appelés dans l'atelier des filles pour des ajustements et des essayages,  ce qui nous permet de voir l'avancée des nombreux projets des couturières.

La phase finale avant d'avoir nos nouveaux vêtements est de jouer les mannequins pour le blog en s'amusant à prendre la pose. Ces shooting photo sont l'occasion de se retrouver en famille entre frères et sœur, avec notre mère et notre père photographe et au-delà de produire des images pour le blog cela nous permet d'avoir de supers souvenirs ensemble !

Je suis heureux que ce beau projet de blog qui tenait tant à cœur aux filles ait pu voir le jour !»

Posté par Clarence And Co à 20:02 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

Caban Goldstream peacoat, suite et fin

web7977

web7988

 

Voici le caban goldstream peacoat de chez Thread theory que j'ai cousu pour mon grand dernier fils. Le moins qu'on puisse dire c'est que j'aurais rentabilisé mon patron car c'est mon quatrième manteau de la marque canadienne!

De même que pour mon fils aîné, je l'ai réalisé en taille S. Le lainage gris et la doublure à carreaux (également en laine) viennent du Gentleman du coupon. 

Ici il porte son caban avec son pantalon Jedediah pants.
web7997

web8009

Les boutons viennent de ma mercerie perso, chinée à droite à gauche.

web7998

web8001

 

Il kiffe!

web8023

Maintenant que tous les hommes de Par Issy ont le leur, je vais pouvoir ranger mon patron ... et souffler un peu!

_MG_8061 retouchée

Pour plus de détails sur chaque modèle vous pouvez cliquer sur les liens suivants: le classique / l'élégant / le marin.

_MG_8058 retouchée

 

Posté par Clarence And Co à 09:28 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 mars 2016

Quart coat Pauline Alice, un manteau avec lequel j'ai eu chaud!

_MG_8454webVoici mon Quart Coat de Pauline Alice. J'ai acheté ce patron au dernier CSF. Une vendeuse du stand m'a permis d'essayer le sien et n'ayant pas de miroir j'ai fait confiance à maman qui m'ordonnait de le prendre. Comme la taille 36 me convenait je n'ai pas eu besoin de faire de toile et heureusement car c'est un vêtement assez technique et j'y aurais passé beaucoup de temps!

Le modèle indique 2,70 m de lainage mais moi je l'ai réalisé, tenez vous bien ... avec 1,64m pour être précise (chaque centimètre a son importance)! C'est en effet tout ce qu'il restait de ce tissu violet que je voulais ab-so-lu-ment aux tissus reine. Quand 'ai demandé si le magasin serait réapprovisionné en lainages on m'a répondu "l'année prochaine"! Impossible pour moi d'attendre, alors j'ai pris le risque. Pour que toutes les pièces rentrent, j'ai dû inverser le sens de certaines (haut/bas) tout en respectant la parallèle du droit fil bien sûr. Je sais que ce n'est pas très académique mais avec ce type de tissu cela ne fait pas de différence. J'ai eu chaud mais j'y suis arrivée!!!!!

_MG_8444web

_MG_8448webJ'adore le plissé des côtés! J'avais peur que ma laine ne marque pas au fer mais finalement ça l'a fait. J'ai utilisé une patte mouillle pour ne pas brûler le tissu.

J'ai choisi de ne pas mettre de zips aux manches car ils représentaient une certaine difficulté technique et je trouvais que leur aspect moderne ne collait pas au style empire du manteau.

_MG_8449webPour les pattes d'épaule on peut choisir de ne pas faire de boutonnière mais vu que mon bouton en plus d'être bombé avait une attache derrière j'ai préféré en faire une pour le maintenir bien en place.

Par ailleurs j'ai fait plusieurs magasins et sites internet et il m'a été impossible de trouver des cigarettes de manche. J'ai dû m'en passer. Au passage, je lance une bouteille à la mer, si quelqu'un sait où on peut en acheter, merci de me faire signe!

_MG_8476webLa réalisation des boutonnières passepoilées est bien expliquée sur le site. C'était une première pour moi. L'épaisseur du lainage ne rend pas la chose facile (surtout si en plus comme moi vous confondez le tuto devant avec le tuto derrière) mais on y arrive. Je n'ai bien sûr photographié que les plus réussies! Merci à unchasunchas pour ses conseils! Les explications du patron ne précisent pas qu'il faut conserver des chutes de tissus pour réaliser les boutonnières passepoilées. Sans cet article j'aurais tout jeté!

_MG_8477web

_MG_8479webJ'ai trouvé la doublure au Gentleman du coupon. D'après les vendeurs, elle viendrait de chez Yves Saint Laurent.

_MG_8433webPour le moment je n'ai réussi à le porter qu'en pantalon car vu ma taille, je ne porte que des jupes courtes et cela fait bizarre. En pantalon, le quart coat est devenu mon meilleur allié quand j'attends le bus dans le froid tôt le matin! Un manteau avec lequel j'ai eu chaud, au sens propre comme au figuré!

Posté par Clarence And Co à 09:00 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : ,